Cette été, Gare au coups de Chaleur

Cette été, Gare au coups de Chaleur

Date : 4 Juillet 2019 | Source : APCHQ

Il nous est tous déjà arrivé de ressentir un malaise dû à la chaleur, d’avoir la sensation que l’air est « lourde ».

L’humidité, la chaleur et le soleil peuvent être une combinaison dangereuse, si on ne sait pas détecter les signes avant-coureurs d’un coup de chaleur. Il vaut donc mieux prévenir que guérir, en prenant les moyens nécessaires pour se protéger.

Qu’est-ce qu’un coup de chaleur?

Le terme « coup de chaleur » désigne communément une insolation ou fièvre thermique. Il s’agit d’une défaillance du système chargé de contrôler la chaleur corporelle et l'organisme n'est plus capable de maintenir sa température interne à 37°C,  comme il le fait en temps normal. Lors d’un coup de chaleur, la température du corps dépasse les 40°C

Le risque d’être victime d’un coup de chaleur augmente considérablement lorsque l’humidité, la température et l’ensoleillement sont au plus haut niveau.

Les conditions environnantes sont les premiers facteurs qui peuvent entraîner un risque :

  • la température ambiante élevée;
  • un taux d’ensoleillement important;
  • et l’humidité dans l’air sont toutes des conditions qui peuvent exposer les travailleurs à un risque d’être victime d’un coup de chaleur.

Mais il faut aussi être vigilant sur plusieurs autres facteurs qui peuvent augmenter le danger, par exemple :

  • faire des efforts physiques intenses ou travailler sans relâche, sans prendre de pauses ou en gardant un rythme de travail rapide;
  • ne pas être acclimaté à la chaleur (ex. : risque plus grand lors des premières canicules de la saison);
  • avoir des antécédents médicaux ou des problèmes de santé récents (diarrhée, fièvre, vomissements);
  • le manque de sommeil;
  • La prise de certains médicaments, la consommation d’alcool ou de drogues;
  • etc.

Quels sont les signes d’un coup de chaleur?

Différents symptômes peuvent apparaître chez la personne qui subit un coup de chaleur : 

  • Crampes musculaires
  • Étourdissements, vertiges
  • Fatigue inhabituelle ou malaise généralisé
  • Confusion
  • Incohérence des propos
  • Frissons
  • Mal de ventre
  • Mal de tête
  • Perte de conscience
  • Perte d’équilibre
  • Comportements bizarres ou inhabituels
  • Nausée
  • Vomissements
  • Peau sèche, rouge ou chaude

Le coup de chaleur ne doit pas être pris à la légère, il peut provoquer des troubles neurologiques, des atteintes au rein ou au cœur, des comas et même des décès. Si vous soupçonnez un coup de chaleur, il faut agir rapidement : alertez les services d’urgence et transportez, si possible, la personne à l’ombre ou dans un endroit frais. Retirez-lui quelques vêtements, aspergez le corps d’eau et assurez-vous qu’il y a de la ventilation. Si la personne est consciente, donnez-lui de petites quantités d’eau fraîche.

Comment prévenir les coups de chaleur?

Pour prévenir les coups de chaleur, diverses mesures peuvent être prises. L’employeur doit, entre autres:

  • Évaluer le risque en vérifiant plusieurs fois dans la journée à l’aide des utilitaires Température de l’air corrigée (TAC) ou Température au thermomètre-globe mouillé (Wet Bulb Globe Temperature – WBGT) et ajuster les moyens de prévention en fonction des données obtenus;
  • S’assurer de fournir aux travailleurs de l’eau fraîche et en quantité suffisante (s’assurer que l'eau est accessible et que les travailleurs en boivent);
  • Ajuster le rythme de travail en fonction de la météo en tenant compte des capacités des travailleurs et de leur adaptation à la chaleur. Il est recommandé de remettre à plus tard ou à une période plus fraîche de la journée les tâches demandant de grands efforts physiques;
  • Si possible, aménager des zones de repos à l’ombre, dans un endroit frais ou climatisé et accorder aux travailleurs des pauses supplémentaires (ex. : toutes les heures) et/ou des pauses plus longues aux travailleurs;
  • Prévoir des équipes de travail d’au moins 2 personnes pour toutes les tâches (interdire aux travailleurs de travailler seul);
  • S’assurer que les travailleurs prennent une ou des pauses et prévoir une augmentation de la durée et de la fréquence de celles-ci selon les conditions météorologiques tout en prenant en considération les tâches exécutées;

Consultez le site Web de la CNESST à cnesst.gouv.qc.ca pour plus d'information à ce sujet ou communiquez avec le Service de la santé et de la sécurité du travail de l'APCHQ au 438 315-6818 ou 1 800 468-8160.

 

Réduire la fenêtre

L'achat de fenêtres
doit être facile et
rassurant.

Clavarder
Clavarder